Vision pessimiste, regard optimiste

Observer le monde équivaut à regarder un film complexe.

Les scènes s’enchaînent à un rythme effréné.

On peine à suivre le fil.

J’étais absorbé par l’interview de la psychologue clinicienne Marie-Estelle Dupont, autrice du livre «Être parent en temps de crise ».

Elle explique la souffrance des jeunes, et leur perte de foi en l’avenir.

Un constat alarmant, aggravé lors de la crise sanitaire.

Une catégorie sociale en proie à la dépression et au suicide.

On assiste à une consommation croissante de psychotropes, signe indéniable d’une population en détresse.

Selon une étude de l’INSEE, réalisée tous les ans depuis 2010, le niveau de bonheur des Français était évalué à 7,5 sur 10 en 2022.

Pourtant, les gens se replient sur eux-mêmes.

Prenons le cas des salariés, gagnés par un sentiment d’inutilité et une absence de perspective…

Le tout, renforcé par une actualité anxiogène composée des mots inflation et catastrophe climatique.

Je dis stop à cette vision apocalyptique.

Il faut prendre le contrepied de ces économistes, journalistes et statisticiens déclinistes.

Le futur n’est pas si sombre…

Il est lumineux.

Non, ce n’était pas mieux avant !

L’intelligence artificielle ne va pas supprimer des emplois à tour de bras.

Bien au contraire, elle en créera !

Nous sommes à l’aube d’une nouvelle ère : celle des services succédant à l’ère industrielle, elle-même précédée par l’ère agricole.

C’est un processus d’évolution logique.

L’IA n’est pas une menace…

C’est une opportunité d’éliminer les tâches répétitives à faible valeur.

Elle ouvre les portes à de nouveaux métiers créatifs.

Alors…

Ne vois pas le numérique comme un tsunami destructeur.

C’est une vague technologique, sur laquelle il faut surfer.

Une occasion de réinventer notre monde : le rendre vivant et dynamique.

Le tableau semble sombre.

Mais derrière la toile, il se cache une fresque faite de possibilités et de promesses.

Chaque coup de pinceau noir peut être contrebalancé par une touche de couleur.

Il est temps de répandre la lumière, à tous les pans de notre société.