Divagations fécondes

Tu ressens une étrange sensation de vacuité.

Les mots semblent s’évaporer.

Ton esprit, d’habitude si fertile en idées, est devenu un désert aride.

L’inspiration te fait défaut.

Nous sommes tous passés par là.

C’est le syndrome de la page blanche.

Tu te sens coupable.

Tu es tenté de ne pas publier.

C’est normal.

Je dirais même que c’est humain.

Il faut accepter de se donner des jours off.

Comme un jardinier qui doit faire reposer son sol, ton cerveau a besoin de repos, afin de retrouver sa fertilité.

Dans cette aventure de la création quotidienne, ta newsletter grandit.

Elle attire de nouveaux abonnés, en construisant une communauté vibrante.

Tu sais ce que cela signifie ?

Que tu as une mine d’or de contenus à ta disposition.

Je vais te confier un secret…

Je l’ai appelé : « La méthode des e-mails best-of ».

Ce ne sont pas de simples compilations, c’est une réinvention.

Une bouffée d’air frais pour toi, et une découverte vis-à-vis de ceux qui n’étaient pas là au début.

Au moment où tu choisis de mettre à jour tes anciens contenus, tu ne fais pas que les recycler…

Tu leur donnes une seconde vie.

Autorise-toi à divaguer.

Continue d’avancer sur le chemin de la créativité.

Rien n’est perdu, tout est réutilisable.

Les idées que tu as eues hier, peuvent être le tremplin vers quelque chose de nouveau.

Alors…

La prochaine fois que tu te retrouveras face à ce vide…

Laisse-toi porter, par ce que tu as déjà créé.